Récupération de données

Vous avez effacé des fichiers importants, ou pire, votre disque dur ne semble plus fonctionner et vous n’arrivez plus à lire les données ?

Confiez-nous votre ordinateur, disque dur, clé USB ou autre carte mémoire ! Nous possédons les techniques et outils professionnels nous permettant de récupérer vos données “perdues”.

Pour maximiser les chances de récupérer toutes les données, n’utilisez surtout plus votre ordinateur et apportez nous vite votre matériel. En effet, plus vite nous traitons votre demande après la découverte du problème et plus grande sera la quantité de données sauvées !

Consultez notre charte des bonnes pratiques


La durée de vie d'un disque dur : étude de Google

Google est certainement l'une des firmes qui possèdent les infrastructures informatiques les plus importantes dans le monde. Grâce à ses milliers de serveurs et aux données qu'ils enregistrent, Google peut donner quelques informations intéressantes liées au matériel informatique. La firme a ainsi dévoilé les résultats d'un rapport commandé en interne en relation avec la durée de vie des disques durs.
Consultez le rapport ici : disk_failures.pdf

Les divers types de pannes

Il y a deux types de pannes principales pouvant mener à une perte de données informatiques: les pannes logiques (ou logiciels) et les pannes mécaniques (ou électromécaniques). Jetons donc un œil sur ces deux types de pannes.

Les pannes mécaniques (ou électromécaniques)

Une panne mécanique, aussi appelée "panne électromécanique" ou "panne physique", survient lorsqu'un disque disque dur cesse de fonctionner correctement en raison d'une défaillance matérielle. Il se peut qu'une des composantes du disque rende l'âme au bout de quelque temps. On dit qu'un disque dur a une durée de vie approximative de quelques années, mais parfois une mauvaise construction fera en sorte que la vie du disque dur se verra réduite et qu'il ne fonctionnera plus après quelques mois seulement. Plusieurs composantes du disque dur peuvent être fautives: la tête de lecture, les plateaux magnétiques et le moteur en sont les principales.

L'autre cas commun où une panne mécanique se manifeste est lorsque le disque dur subit un choc violent. Un ordinateur portable est particulièrement susceptible de subir une chute. Ceci est aussi fréquent avec un disque dur externe, dont le fil le reliant à l'ordinateur risque facilement d'être accroché, ce qui peut ici encore provoquer la chute, un choc et une perte de données!

Une panne mécanique peut finalement survenir à cause d'une catastrophe telle qu'un feu ou une inondation. Le disque dur est sensible à plusieurs facteurs et une chaleur intense ou une exposition à une humidité excessive peut causer sa défaillance. Il arrive régulièrement que les entreprises spécialisées dans la récupération de données doivent composer avec des disques durs à moitié brûlés!

Les pannes logiques

Les pannes logiques sont plus fréquentes que les pannes matérielles. Elles ne sont pas dues à une défaillances physique du disque dur ou de l'unité de stockage utilisée, mais d'un trouble d'ordre logiciel. L'exemple classique d'une perte de données est l'effacement involontaire d'un fichier. Ce cas peut se produire, par exemple, lorsqu'on confond deux fichiers et que l'on efface le mauvais.

Un autre cas classique de perte logique de données est lors de l'attaque de certains virus qui détruisent les données contenues sur le disque dur. Ce cas peut être très problématique si le virus a comme but d'éviter la récupération des données qu'il a effacées. Les pires de ces virus sont ceux qui encryptent les données d'une personne pour ensuite lui demander une rançon si elle veut récupérer ses données.

Un autre cas de panne logique est lorsque le système de fichiers de l'ordinateur devient incohérent. Le système d'exploitation n'est alors plus en mesure de retrouver les données sur le disque dur. Il faut comprendre qu'un système d'exploitation (le programme principal de votre ordinateur) indexe tous les fichiers du disque dur à un endroit centralisé à partir duquel il peut rapidement retrouver un fichier recherché sans devoir traverser le disque dur au complet, ce qui serait beaucoup trop long. Si cette "table des matières" est corrompue, le système d'exploitation n'a plus de moyen de retrouver le fichier. Un peu comme si vous désiriez rapidement trouver un chapitre précis dans un livre: vous consulteriez la table des matières du livre pour savoir à quelle page se trouve ce chapitre. Sans cette table des matières, vous devriez parcourir le livre en entier pour trouver le chapitre recherché.

5 erreurs à ne pas commettre

La perte de données informatiques peut mettre un utilisateur dans l'embarras le plus complet. En effet, on estime que la majorité des pertes de données sont causées par l'erreur humaine, plutôt que par le dysfonctionnement d'un logiciel ou d'un ordinateur. Afin de contrer les risques de perte, voire même le dysfonctionnement le plus complet de votre ordinateur, voici quelques conseils pratiques vous permettant d'agir en toute tranquillité d'esprit.
  1. Quelques fois, lorsqu'un disque dur s'avère défectueux, l'usager préfère s'en procurer un autre de qualité égale dans le but de changer les parties non-fonctionnelles du disque initial. À sa grande surprise, il se retrouve avec un double problème, puisque le nouveau disque supplante le disque initial avec ses propres renseignements et caractéristiques. Les deux disques ne sont, en général, aucunement compatibles l'un avec l'autre. Ainsi, l'usager obtient habituellement des résultats catastrophiques, entraînant un dysfonctionnement complet de l'ordinateur ou la perte totale des donnés. Dans ce type de cas, il est fortement recommandé de faire appel à un expert plutôt que d'élaborer sa propre médecine et ce, dans le but d'éviter tout problème susceptible de faire perdre la totalité des données.
  2. Il n'est pas rare de voir des usagers effacer la totalité de leur disque dur dans le cadre de certains cas de pertes de données informatiques. Ces derniers effectuent ensuite une restauration des données suite à une sauvegarde antérieure. S'en résultent parfois des suites des plus décevantes : Une perte partielle ou totale définitive des données. Si la sauvegarde n'est pas à jour, ou pire, si elle n'a tout simplement pas été faite, les données seront pratiquement perdues à jamais ! Pour contrer cette expérience désagréable, mieux vaut effectuer une restauration sur un support alternatif, afin d'en évaluer la pertinence et le bon fonctionnement.
  3. Si par malheur votre disque dur est imbibé de liquide, inutile d'employer un sèche-cheveux pour régler le problème. Ce faisant, le liquide adhérera plus rapidement aux parois du disque, risquant de le détruire définitivement. Pour éviter d'endommager d'avantage ce dernier, faites-le plutôt parvenir encore humide à des experts en la matière. Ces derniers seront en mesure d'effectuer une meilleure récupération des données et ainsi, vous éviteront le pire.
  4. Quelques fois, dans les cas de doutes, les usagers auront recours à des programmes utilitaires qui sont intégrés aux systèmes d'exploitation (CHKDSK par exemple), pensant qu'il s'agit simplement d'une erreur système. En réalité, si le disque est abimé et qu'un tel programme est lancé, cela risquera de détériorer d'avantage le périphérique au point de le rendre complètement inopérable. Il est plutôt recommandé d'éteindre complètement l'ordinateur et de contacter un expert sur le champ. Ce dernier pourra ainsi poser un diagnostique juste sur les causes de l'anomalie et de cette façon, sera capable de conseiller l'usager sur les dispositions à prendre en fonction du problème identifié. Il sera alors plus facile de récupérer les données informatiques et évitera du même coup des problèmes plus importants.
  5. Par ailleurs, lorsque qu'un usager pense que son disque dur est défectueux puisqu'il ne l'entend plus tourner, certaines méthodes assurent le plus souvent une perte de données définitive. Certains vont jusqu'à retirer le disque physiquement de son emplacement initial afin de le secouer. Cette technique ne peut qu'endommager le disque et éventuellement, le rendre littéralement inutilisable. Les pannes de disque dur peuvent être causées par une multitude de facteurs et tenter de les régler par soi-même risque parfois d'être plus néfaste que positif. Encore une fois, un expert en la matière sera en mesure de vous guider vers la meilleure solution qui soit.
Comme les disques durs sont tous tôt ou tard susceptibles de connaître des ratés, il est impératif de savoir comment éviter le pire en faisant une sauvegarde régulière des données, plutôt que de tenter de résoudre les problèmes soi-même.
Sous-pages (1) : Charte de bonnes pratiques
Comments